La construction hors-site est la traduction française du terme off site building anglais. Le terme construction hors-site sert de plus en plus dans la désignation de la construction modulaire. Toutefois, une différence significative existe entre ces deux termes. Cet article se focalise plus sur la construction hors-site en vous la faisant pleinement découvrir. Continuez votre lecture pour en apprendre d’avantage.

Construction hors-site : définition

Même si la construction hors-site  à de la peine à s’imposer en France, elle regroupe deux points essentiels. Le premier point est la préfabrication et le second point l’assemblage sur le site. La préfabrication, se rapporte à la production des éléments d’une taille plus ou moins grande. La production de ces éléments est évaluée majoritairement à 80% et se fait à l’intérieur des usines ou des ateliers fournissant aux éléments un niveau de finition assez avancé. Ils ne sont donc pas à l’état brut. Le second point de la construction hors site se rapporte à la livraison et à l’assemblage des éléments fabriqués à l’avance sur le chantier. On obtient donc le bâtiment final prêt à l’usage après quelques travaux de finition.

Pourquoi opter pour la construction hors-site ?

La diminution des troubles de chantier et la réduction du temps de construction
La méthode d’assemblage utilisée par la construction hors-site est efficace, propre et rapide. A cela, il faut ajouter qu’ils génèrent moins de bruit ou de nuisances. Le plus important dans la construction hors-site, c’est le temps de construction assez court car les durées de chantier sont divisées par deux ou plus. Les bâtiments sont donc terminés rapidement en comparaison à des constructions classiques pour le bien-être de la communauté.

La diminution de l’impact du transport

L’idée généralement véhiculée est que le transport des modules, revient à transporter du vide et par conséquent revient à dépenser plus. Ceci n’est pas le cas. En effet, le transport dans ce type de construction est réduit d’au moins de moitié car n’impliquant pas les livraisons de matériaux. De plus, la circulation des personnes est réduite avec l’emploi de la main d’œuvre sur place.

La réutilisation des bâtiments

Après un certain temps, les bâtiments perdent de leur valeur et deviennent obsolètes. Avec la construction hors-site, la possibilité est offerte de pouvoir se servir à nouveau des éléments de construction comme les modules par exemple pour les utiliser dans une autre construction.

La construction hors-site offre une meilleure qualité de construction

La construction hors-site mise véritablement sur la qualité des éléments de construction. Les réalisations faites en usines sont rendues meilleures en comparaison à celles faites sur le chantier.

Construction hors-site pour donner de l’emploi

La construction de bâtiment nécessite de la main-d’œuvre. Cette main-d’œuvre doit être qualifiée et de métier. La construction hors-site permet d’obtenir bien plus qu’une main-d’œuvre de métier mais une main-d’œuvre industrielle grâce à l’organisation, la formation et l’encadrement qui y est possible. La construction hors-site permet donc d’obtenir une main-d’œuvre en mesure de réussir en usine pendant qu’elle peut échouer sur un chantier.

Attribuer un logement à tous

La construction dans les zones à fort pouvoir d’emploi est devenue une nécessité. Il en est de même pour les endroits où se concentre la richesse. C’est à cette nécessité que répond la construction hors-site proposant une amélioration de la productivité et une réduction des coûts de construction.